Non classé

La grand majorité de la population a payé moins avec la taxe déchets au poids

Instaurée en janvier 2020, la taxe déchets au poids a suscité pas mal d’interrogations dans la population. Nouveauté dans la commune, cette taxation applique le principe du coût-vérité.

Votre facture se divise donc en deux parties. Une taxe forfaitaire et fixe reprenant les frais non-variables et une taxe variable calculée au coût-vérité de 15 centimes par kilo.

Avec ce nouveau système de taxation, la grande majorité de la population a moins payé pour l’année 2020. Cette taxe au poids encourage la tendance du zéro déchets. L’an dernier, l’administration communale avait sorti un bulletin communale comprenant une série de trucs et astuces pour réduire ses déchets à la maison. Des exemplaires papiers sont toujours disponibles à l’administration. Vous pouvez également le consulter de manière numérique. En cliquant sur la couverture ci-dessous.

Ménages 1 personnes (forfait fixe diminué de 20 euros)

  • Paient moins (moins de 133kg)
  • Paient plus (plus de 133kg)

Statistiques

Nombre de kilos moyen 156Kilos
Minimum 20,50 Kilos
Maximum 820,50Kilos

Ménages 2 personnes (forfait fixe diminué de 50 euros)

  • Paient moins (moins de 333kg)
  • Paient plus (plus de 333kg)

Statistiques

Nombre de kilos moyen 245Kilos
Minimum 39Kilos
Maximum 1182Kilos

Ménages 3 personnes et + (forfait fixe diminué de 60 euros)

  • Paient moins (moins de 400kg)
  • Paient plus (plus de 400kg)

Statistiques

Nombre de kilos moyen 375Kilos
Minimum 54,5Kilos
Maximum 1775Kilos

Seconds résidents (forfait fixe diminué de 60 euros)

  • Paient moins (moins de 400kg)
  • Paient plus (plus de 400kg)

Est-ce que les déchets qui restent coincés dans ma poubelle sont-ils comptabilisés ? NON! 

Toutes les réponses dans la vidéo ci-dessous.

Partager le contenu :

5 éoliennes à Fauvillers : dernière ligne droite, mise en service en avril !

Les fondations et la pose des câbles ont été finalisées fin 2020.

La suite des remblais et la préparation de l’accueil des convois exceptionnels contenant les parties d’éoliennes ainsi que les grues nécessaires au montage sont en cours en ce mois de février.

Mobilité

La mobilité du chantier est élaborée en collaboration avec la police locale, la commune et Eneco. Les voies d’accès réservées aux agriculteurs ne seront pas empruntées.

Les éoliennes seront acheminées sur site entre février et mars 2021.  Les convois exceptionnels sont prévus pour début mars et les éoliennes seront montées pour fin mars. La mise en service est prévue en avril 2021. Ce planning est soumis aux conditions météorologiques.

Le charroi accèdera au site via la route de Strainchamps pour l’éolienne n°1 (éolienne Lucéole) et via les accès de la N4 pour les autres éoliennes. La sortie se fera par l’échangeur de Warnach. Les routes indiquées sur le schéma seront fermées par intermittence lors du passage et du déchargement des convois exceptionnels.

Les camions stationneront sur la petite route le long de la N4, entourée en rouge sur le schéma. Durant cette période, l’accès au parc à conteneurs se fera uniquement via l’échangeur de Warnach.

Votre implication dans les projets de la commune est importante. Si vous souhaitez faire partie du comité de suivi du projet éolien, n’hésitez pas à envoyer votre candidature à Eneco Wind : InfoEWB@eneco.com  ou à remplir ce formulaire d’inscription : Comité de suivi.

Le chef de chantier Eneco Wind, Romuald Servaye, est accessible pour vos questions :

0487 272 490
Romuald.servaye@eneco.com

 

Nous vous rappelons que notre commune s’est engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique à travers la signature de la « Convention des Maires ». Le parc éolien d’Eneco Wind fait partie de cet engagement.

Toute information concernant la coopérative qui gérera l’éolienne n°1 (cfr schéma) peut être obtenue auprès de Philippe Verbauwhede philippe.verbauwhede@luceole.be, tel. 063 / 60 15 30 ou sur le site : www.luceole.be

Rappel du projet en chiffres clés :

  • 5 éoliennes installées à Fauvillers, entre la N4 et la ligne à haute tension
  • Hauteur des éoliennes : 150 m, hauteur maximale de pale
  • Production annuelle du parc : 10MW installés, soit l’alimentation de 7500 ménages
  • Une éolienne gérée par la coopérative Lucéole
  • Première habitation à 650 mètres du parc
  • 14 ha de forêt (Anlier) achetés par Eneco Wind pour la protection de la cigogne noire et du milan royal
  • 300 mètres de haies replantées
Partager le contenu :

L’ADL lance sa campagne de recensement des activités économiques de son territoire

En ce début de semaine, l’Agence de Développement Local vient de lancer sa campagne de recensement des activités économiques sur son territoire.

Il s’agit ici de recenser l’ensemble des activités professionnelles et commerciales des indépendants locaux (à titre principal ou en complémentaire.)

L’ensemble des indépendants des communes de Léglise, Fauvillers, Martelange et Vaux-sur-Sûre ont reçu un courrier annexé d’un formulaire.

Dans ce courrier, les indépendants sont invités à vérifier leur présence et la justesse des informations dans le répertoire économique de l’ADL. 

Dans le cas d’informations incomplètes ou erronées, celles-ci peuvent être modifiées via le formulaire en ligne ou le formulaire papier.

Les démarches doivent être réalisées avant le 31 mars prochain. 

Pourquoi participer ?
En communiquant à l’ADL les informations complètes et correctes vous concernant, ils pourront :
• Disposer d’une liste exhaustive de tous les services, activités et loisirs proposés sur l’entité ;
• Tenir le citoyen informé de « ce qui se fait » dans notre commune ;
• Valoriser vos activités via différents outils de promotions (site internet communal, site et répertoire de l’ADL, sites des opérateurs touristiques, brochures, …) ;
• Le cas échéant, vous informer des différents marchés publics communaux.
Sans réponse de votre part, il ne vous sera pas possible de bénéficier des services et communications mis en place par l’ADL pour les entreprises du territoire. Nous précisons que ces services sont entièrement gratuits.

Partager le contenu :

A partir du 1er janvier, les langes dans les déchets organiques ? Non, non, non !

Tolérance zéro pour le plastique dans les déchets organiques ! À partir du 1er janvier 2021, les langes devront être jetés dans les déchets résiduels.

 

Aujourd’hui, les langes sont composés … de plastique !

Ces dernières années, la composition des langes (au niveau des absorbants) a malheureusement fortement évolué. Les fabricants ont en effet remplacé la cellulose (matière naturelle biodégradable) par des matières plastiques super absorbantes (non biodégradables). Si auparavant il y avait donc un intérêt à jeter les langes d’enfants dans les déchets organiques, aujourd’hui ce n’est plus du tout le cas, bien au contraire !

Pour le compost, c’est important

Nos déchets organiques (restes de repas, épluchures, petits déchets de jardin, essuie-tout, papiers et cartons souillés par de la nourriture…) sont en effet biométhanisés et transformés en compost. Ce compost est ensuite utilisé en agriculture pour enrichir la terre. IDELUX Environnement souhaite que ce compost soit le plus pur possible afin de préserver les sols et notre environnement. Le personnel technique d’IDELUX travaille quotidiennement pour en améliorer la qualité : en adaptant les techniques de broyage et de tamisage, en surveillant les paramètres du compost (température, humidité…). En fin de process, le compost produit est analysé par un laboratoire indépendant. Pour garantir cette qualité et fournir un compost exempt de plastique, la seule solution 100 % efficace reste un « tri à la source », c’est-à-dire chez nous, irréprochable !

>>> Plus d’info : www.idelux.be > Déchets > Nos sites, outils et produits recyclés

Au 1er janvier 2021, la consigne de tri des langes d’enfants change

Jeunes parents, grands-parents, personnel de la petite enfance (puéricultrices, accueillantes, institutrices maternelles, infirmières…), ce changement de consigne vous concerne. À partir du 1er janvier 2021, il faudra donc placer les langes dans les déchets résiduels

pour les communes en duobac > jetez les langes dans le côté gris du duobac ou conteneur « déchets résiduels ».

Déjà d’application dans les intercommunales InBW et IPALLE, cette décision, prise également par le BEP Environnement et TIBI, aura également pour effet d’uniformiser la consigne du tri des langes dans les déchets résiduels pour tous les ménages wallons.

Les litières biodégradables, les sacs à pain, les essuie-tout, les cartons à pizza… dans les déchets organiques ? Oui, oui, oui !

Si le plastique nuit à la biométhanisation, les déchets biodégradables tels que les litières en copeaux de bois, les sacs à pain en papier, les essuie-tout, les cartons à pizza… sont eux bénéfiques au procédé car ils sont source de carbone. Ils sont donc à jeter dans les déchets organiques. Vous voulez une astuce ? Utilisez vos sacs à pain dans votre poubelle de cuisine pour emballer vos épluchures et vos restes de repas. C’est plus propre, plus facile et en plus, c’est bon pour la biométhanisation.

>> Plus d’info : www.idelux.be > Déchets > Trier mes déchets à la maison

Questions fréquentes

Que dois-je faire en tant que ménage ?

Nous vous conseillons d’adapter la poubelle de salle de bain et celle de la chambre de bébé. Prévoyez une poubelle « déchets résiduels » adaptée à la quantité de langes que votre bébé produit. Pour les flacons en plastique, mettez-les de côté. Ce sont des « emballages PMC » recyclables. Ils sont donc à déposer dans votre sac PMC ou au recyparc.

Que dois-je faire en tant que gardienne d’enfants ou responsable d’une crèche ?

Votre collectivité produira dorénavant plus de déchets résiduels et moins de déchets organiques. Vous devez donc prévoir des sacs ou des conteneurs résiduels en suffisance. Si besoin, n’hésitez pas à contacter les conseillers d’IDELUX Environnement 063 231 987 qui se tiennent à votre disposition pour vous aider dans cette transition (conseils, visuels pour les poubelles de tri, affiches et flyers de sensibilisation pour les parents…).

Cela va-t-il coûter plus cher ?

La taxe « déchets » étant une compétence communale, il n’y a pas de réponse unique à cette question à l’échelle d’IDELUX Environnement. Vous trouvez cependant ici quelques informations générales.

Vous utilisez un duobac ? Pas de changement pour vous, le coût d’un kilo de déchet est le même qu’il soit du côté organique ou du côté résiduel.

Et les langes d’adultes ?

Ce type de langes, comme les alèzes ou les serviettes hygiéniques … étaient déjà à jeter dans les déchets résiduels. Donc, pas de ce changement pour ces déchets.

Les langes lavables sont-ils une alternative ?

Oui certainement, l’utilisation de langes lavables est plus écologique et aussi plus économique. Cela permet d’éviter 850 kg de déchets par enfant en deux ans et demi ! Côté budget, le calcul est simple : de 1 350 € à 2 250 € pour les langes jetables contre de 800 € à 1 200 € pour la version lavable tout inclus (achat des langes, lavage et voiles de protection inclus). Et les versions modernes sont bien plus faciles à utiliser que les langes de nos grand-mères.

>> Plus d’info : www.idelux.be > Déchets > Réduire mes déchets > J’utilise des langes lavables

 

Documents à télécharger

Date événement

01/01/2021

Lieu

IDELUX Environnement

Toute l’actualité

Partager le contenu :

Coronavirus: respectons les six règles d’or! Onze millions de raisons de tenir bon face au virus

Pour limiter les risques, respectons les 6 règles d’or.

  • Respectez les règles d’hygiène
  • Pratiquez vos activités de préférence à l’extérieur
  • Pensez aux personnes vulnérables
  • Gardez vos distances (1m50)
  • Limitez vos contacts rapprochés
  • Suivez les règles sur les rassemblements

Il y a 11 millions de raisons de tenir bon face au coronavirus. Partagez la vôtre sur www.11millionsderaisons.be

Partager le contenu :

Cure de jouvence en cours pour les balades balisées de Fauvillers

Ces dernières semaines, la commune de Fauvillers a réalisé un gros entretien de la balade de la Strange et du Chesselot, deux des quatre balades balisées se trouvant sur le territoire de Fauvillers.

Nouveauté à noter à ce sujet, vous pouvez désormais télécharger les différents plans en PDF sur notre site internet via ce lien. 

Ils sont également disponibles gratuitement au Syndicat d’Initiative, rue de la Misbour 377. Du 01 juillet au 15 août, le S.I. est ouvert du lundi au vendredi de 13h30 à 19h et le samedi de 9h à 12h. Hors vacances d’été, le syndicat est ouvert le vendredi de 16h à 19h et le samedi de 9h à 12h.

Après un premier repérage à l’aide de cartes, les parcours des balades ont été vérifié afin d’identifier les problèmes.

Le service travaux aidé par Geoffrey Chetter, échevin du tourisme, se sont ensuite mis à la tâche.

  • Replacement de balises
  • Nettoyage des balises et panneaux le long des marches
  • Elagage et débroussaillage autour des balises afin de les rendre de nouveau visibles
  • Redressement ou remplacement de poteaux
  • Relevé GPS du tracé ainsi que des balises via une application
  • Modification du tracé de la Balade de la Strange qui passait sur des terrains privés.

Voici l’ensemble des travaux effectués.

Reste encore une petite fauche avec le tracteur et la canalisation d’une source à hauteur du Moulin de Hollange à réaliser.

Le syndicat d’initiative de Fauvillers travaille également à repérer les balades de la cigogne noire et de la Misbour. Une fois les informations reçues, la même équipe effectuera les travaux de rebalisage et d’entretien nécessaire.

A noter également que le parc naturel travaille actuellement sur deux nouvelles balades qui seront balisées très prochainement. Une sur la Misbour et l’autre entre Bodange et Wisembach. A suivre…

Partager le contenu :

Collecte des plastiques agricoles reportée à la période du 15 septembre au 15 décembre

Suite à la crise du Covid-19, Idelux Environnement va organiser une période de rattrapage des collectes des plastiques agricoles non dangereux du 15 septembre au 15 décembre 2020.

Cette collecte se fera dans les différents recyparc de l’intercommunale.

Pour rappel, seuls les plastiques agricoles sont acceptés.

Les dates exactes seront communiquées ultérieurement.

Partager le contenu :

57 panneaux photovoltaïques sur le toit de l’église pour alimenter la maison communale et le CPAS

Après une rénovation de l’ensemble des châssis de la maison communale, un autre chantier mêlant écologie et économie vient de se clôturer à Fauvillers.

Début juin, toute une série de panneaux photovoltaïque ont été installés sur le toit de l’église de Fauvillers afin d’alimenter la maison communale et le bâtiment du CPAS. Les panneaux ont été installés par une entreprise extérieure. Les travaux de préparation avaient été effectués par le service travaux. « Il s’agissait de prévoir une traversée de la voirie, du mur et du jardin sur une longueur de 40 mètres pour relier le bâtiment communal à l’église », commente Raoul Didier, chef des travaux. « En tout, ce nouveau dispositif va nous permettre de dégager une puissance de 330 watts par panneaux. Ce qui correspond à 4 à 5 fois la consommation d’un ménage moyen. Le choix de l’église : toiture exposée plein sud, sans ombre était une évidence. Le toit de l’église nous a permis d’installer 57 panneaux et d’ainsi améliorer le PEB du bâtiment public. » Développement, marché public, mise en œuvre technique, ce projet aboutit fut développé de A à Z par les services communaux.

« Ce projet s’inscrit dans une réflexion globale d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments communaux », conclut le Collège communal.

Découvrez le reportage de TV Lux sur le sujet

Partager le contenu :