Actualités

Covid-19 : mesures complémentaires pour la Wallonie dont un couvre-feu de 22h à 6h

Face à la gravité de la 2e vague de l’épidémie en Wallonie, les Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en accord avec les gouverneurs des 5 provinces wallonnes, ont pris une série de mesures complémentaires à celles décidées par le Comité de concertation fédéral le 23 octobre.

Celles-ci entreront en vigueur le samedi 24 octobre (lundi 26 dans l’enseignement) et se prolongeront jusqu’au 19 novembre.

Couvre-feu élargi de 22 h à 6 h du matin

Ce couvre-feu s’applique sauf en cas de déplacements essentiels qui ne peuvent être reportés, tels que notamment :

  • avoir accès aux soins médicaux ;
  • fournir l’assistance et les soins aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes en situation de handicap et aux personnes vulnérables ;
  • effectuer les déplacements professionnels, en ce compris le trajet domicile-lieu de travail.

Commerces

Les courses doivent se faire à 2 (exception faite des enfants de moins de 12 ans).

Télétravail

Le télétravail est obligatoire. Pour les métiers où les travailleurs ne peuvent exercer leurs activités par télétravail, les employeurs et les syndicats doivent faire en sorte que les règles de distanciation sociale, port du masque et autres mesures sanitaires soient effectives et contrôlées.

Maisons de repos

Les visites au sein de la maison de repos (et de soins) sont limitées à maximum un visiteur par résident, toujours le même pendant 15 jours. Après ce premier cycle de 15 jours, soit le visiteur recommence un nouveau cycle de visites de 15 jours, soit un nouveau visiteur entame un nouveau cycle de visites de 15 jours.

Les visites doivent se faire dans un espace dédié et non dans la chambre (sauf pour les situations exceptionnelles de fin de vie ou en présence d’un syndrome de glissement).

Enseignement supérieur

Tous les cours en présentiel dans l’enseignement supérieur sont suspendus jusqu’au 19 novembre (exception faite des travaux pratiques, labos et stages).

Sport

  • Tout sport en intérieur est suspendu jusqu’au 19 novembre sauf pour les enfants en-dessous de 12 ans.
  • Les compétitions sportives en amateur et les entrainements sportifs des jeunes de plus de 12 ans sont interdits.
Partager le contenu :

COVID-19 niveau d’alerte 4 : le Comité de concertation renforce les règles de lutte contre le corona pour le sport, la culture et l’enseignement supérieur

Le Comité de concertation a pris une série de mesures de lutte contre le corona en matière de sport, d’événements culturels et d’enseignement (supérieur), conformément au niveau d’alerte 4.

Les règles plus strictes sont indispensables pour décharger les hôpitaux, éviter de devoir fermer toutes les écoles, empêcher un arrêt de toute l’économie et ne pas isoler de trop nombreux concitoyens à cause d’un confinement généralisé.

Voici les mesures supplémentaires de lutte contre le corona:

1. Événements sportifs: toutes les compétitions sportives professionnelles à l’intérieur et à l’extérieur se déroulent sans public. Toutes les compétitions amateurs sont suspendues. Les compétitions concernant des jeunes jusqu’à 18 ans restent autorisées, mais seuls les membres de la famille peuvent y assister. Il reste interdit de vendre ou de consommer des boissons et de la nourriture.

2. Enseignement supérieur: le taux d’occupation des locaux descend à maximum 20 % avec obligation de port du masque, sauf pour les travaux pratiques où ce n’est pas possible. Cette règle n’est pas applicable aux étudiants de première année.

3. Événements et activités à l’intérieur (culturels, religieux, éducatifs, associatifs): maximum 40 personnes sont autorisées s’il y a suffisamment de garanties que l’organisation permet de respecter les règles de lutte contre le coronavirus, et maximum 200 personnes moyennant le respect de la règle d’1,5 mètre de distance et le port du masque. La vente de boissons et de nourriture est interdite.

4. Transports en commun: chaque autorité veille, dans le cadre de ses compétences, à ce que la capacité des transports en commun soit optimalisée afin d’éviter toute surfréquentation.

5. Les parcs d’attraction sont temporairement fermés.

6. Parcs animaliers: les espaces intérieurs sont fermés au public ; il est interdit de vendre ou de consommer des boissons et de la nourriture.

7. Le télétravail reste la règle. Il a été décidé avec les fédérations patronales de mettre en place un système de monitoring visant à responsabiliser, afin d’appliquer la règle du télétravail dès que possible.

Au vu de l’urgence de la situation, ces règles entrent directement en vigueur et seront applicables dès leur publication, le vendredi 23 octobre 2020. Les règles resteront en vigueur jusqu’au 19 novembre 2020 inclus, avec une évaluation intermédiaire après deux semaines.

Le Comité de concertation tient par ailleurs à rappeler les règles pour le niveau d’alerte 4 qui sont déjà en vigueur depuis le lundi 19 octobre :

1. Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.

2. Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes.

3. Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.

4. Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.

5. Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).

6. Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures.

7. Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.

Partager le contenu :

Conseil communal des enfants 2020-2021 – Voici les programmes de nos candidats

Depuis cette semaine, la campagne électorale bat son plein pour les élections du nouveau Conseil communal des enfants de Fauvillers.

Cette année, quinze élèves de 5e et 6e primaire se sont portés candidats pour devenir les nouveaux petits conseillers de notre commune durant un an. Parmi ces quinze candidats se trouvent donc les onze élus du prochain CCE. Six candidat(e)s de l’école de Fauvillers, quatre candidat(e)s de l’école de Sainlez, trois candidat(e)s de l’école de Tintange et deux candidat(e)s de la commune.

Le mercredi 28 octobre prochain, tous les enfants de la 3e à la 6e primaire, habitant dans la commune de Fauvillers, seront invités à donner leurs voix à leurs trois candidats préférés. Les élections se dérouleront dans les trois implantations scolaires. Les enfants non-scolarisés à Fauvillers vont recevoir un bulletin de vote par courrier.

Au vu de la situation sanitaire, la traditionnelle tournée des classes avec les candidats a été remplacée par des petites vidéos de présentation où les candidats nous présentent leurs idées. A noter que les deux candidats de la commune (non-scolarisés à Fauvillers) ne s’y trouvent pas.

Il s’agit de:

Emy Manns, 11 ans. Conseillère communale lors de la dernière mandature, Emy propose une journée dessins pour apprendre différentes techniques.

Tristan Geimer de Wisembach propose de multiples idées: une journée découverte en forêt, une  activité ramassage des déchets pour une commune propre, la création d’un potager commun, une récolte de jouets pour les enfants des homes, une après-midi jeux de société ou encore la promotion des produits locaux.

Découvrez également les affiches électorales de chaque candidat ci-dessous. Elles décrivent le(s) projet(s) qu’ils souhaitent mettre en œuvre ces prochains mois, au bénéfice de tous les enfants vivant dans la commune de Fauvillers.

Partager le contenu :

Niveau d’alerte 4 COVID-19 : des règles plus strictes à partir du lundi 19 octobre

Le Comité de concertation a pris connaissance de la situation épidémiologique préoccupante, qui place depuis aujourd’hui l’ensemble du pays au niveau d’alerte 4 du baromètre COVID-19 (niveau d’alerte très élevé).

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

La pression sur les hôpitaux et sur la continuité des soins non liés à la Covid-19 augmente. Certains hôpitaux sont confrontés à de nombreuses absences au sein de leur personnel. Les soins de première ligne, notamment la médecine générale, font eux aussi face à une pression croissante.

Le nombre de patients COVID en soins intensifs est, aujourd’hui, 2,5 fois plus élevé que fin mars.

Pour éviter que les hôpitaux se retrouvent dans une situation encore plus problématique, que les écoles doivent fermer, que l’économie soit à l’arrêt et que de trop nombreuses personnes se retrouvent isolées en raison d’un confinement généralisé, le Comité de concertation a décidé d’une série de mesures :

  1. Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.
  2. Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes.
  3. Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.
  4. Le télétravail devient la règle, pour les fonctions qui s’y prêtent et dans le respect de la continuité de la gestion des entreprises et organisations, services et activités.
  5. Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.
  6. Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).
  7. Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures.
  8. Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.
  9. Les activités à l’intérieur continuent de relever des protocoles en vigueur jusqu’à leur évaluation au 23/10. La vente de boissons et de nourriture est interdite.
  10. Les compétitions sportives : réduction de moitié des compartiments réservés aux spectateurs qui passeront de 400 à 200 (professionnels) ou composés uniquement des membres d’un même foyer (amateurs). Les cafétarias et débits de boissons sont fermés.

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées mettront tout en œuvre pour soutenir au mieux tous ceux qui sont économiquement touchés. C’est ainsi que le gouvernement fédéral doublera le droit passerelle pour les indépendants contraints de fermer. Les mesures d’aide existantes seront prolongées. Une exonération ONSS interviendra également.

Les mesures entrent en vigueur le 19 octobre et seront d’application pendant un mois, avant d’être soumises à une évaluation.

Partager le contenu :

Le Repair Café Mobile débarque à Martelange le samedi 31 octobre

Le Repair Café Mobile débarque à Martelange le samedi 31 octobre 2020 au complewe Im Whor.

Le Repair Café Mobile est un atelier de réparation d’objets, collaboratif et itinérant. C’est la version mobile des Repair Cafés qui se déplace en Wallonie et à Bruxelles. Sa mission : vous faire vivre l’expérience de la co-réparation.

D’un côté, un espace accueil : pour poser vos questions, remplir une fiche d’inscription, s’informer sur les Repair Cafés, découvrir toutes nos actions (écoles, évènements, formation,…), discuter de nouveaux modes de consommation, …

De l’autre un espace réparation : de chaque côté de la remorque, on trouve des rangements avec les différents outils nécessaires et un large plan de travail pour effectuer les réparations. Au vu de la situation sanitaire actuelle, l’accès se fera uniquement sur inscription via ce formulaire.

Au vu de la situation sanitaire actuelle, le fonctionnement a été adapté:

  • Accès sur inscription via ce formulaire
  • Choix d’une tranche horaire (9-10h, 10-11h ou 11-12h)
  • Le nombre de réparations au Repair Café Mobile sera limité. L’évènement sera davantage orienté vers la présentation du celui-ci. Toutefois, l’atelier Repair Café Fauvillers-Martelange aura également lieu dans la salle du Complexe Im Whor, même adresse, même horaire.

Plusieurs mesures sont également d’application:

  • Le port du masque obligatoire
  • Le respect des 1m50 de distance
  • Le lavage/désinfection des mains
  • La désinfection des appareils à réparer
  • La désinfection des surfaces et du matériel entre chaque utilisation
  • Du gel hydroalcoolique et du papier seront mis à disposition
  • Le respect du sens de circulation
  • Il n’y aura malheureusement pas de boisson/nourriture proposée
Partager le contenu :

Fête des bébés 2020, de jolis cadeaux pour les Fauvillersois(e)s né(e)s en 2019

Au vu de cette année particulière, la Fête des bébés a dû revoir sa formule.

Avec les mesures sanitaires en vigueur, la tenue d’une réception n’était pas envisageable. Tout comme il n’était pas envisageable de ne pas célébrer les nouveaux Fauvillersois(e)s né(e)s lors de l’année 2019.

C’est dans ce contexte que les 26 enfants et leurs parents ont été invité individuellement à une permanence ce samedi 10 octobre à l’administration communale.

Chaque enfant a reçu un sac brodé à son nom et des lingettes zéro déchet confectionnés par « By Soph », une petite entreprise basée à Sainlez.

Une dizaine de parents ont répondu à l’invitation. Les autres cadeaux ont été livrés dans la semaine afin que chaque enfant puisse en profiter.

Encore toutes nos félicitations aux parents et enfants.

Prenez soin de vous et des autres.

Encore félicitations aux parents et aux enfants!
Partager le contenu :

Communiqué du gouverneur: couvre-feu entre 1h00 et 6h00 du matin dans la province

Ce vendredi soir, le gouverneur de la province de Luxembourg a pris une mesure complémentaire dans la lutte contre le coronavirus. Les déplacements non-essentiels entre 1h00 et 6h00 du matin sont interdits sur le territoire de la province de Luxembourg.

Voici son communiqué: 

Les rapports reçus ce matin ont malheureusement confirmé la tendance à l’aggravation des
indicateurs épidémiologiques. Le taux d’incidence pour notre province est aujourd’hui de 461 cas
par 100 000 habitants (36 communes sur 44 dépassent le taux d’incidence de 250).

La province de Luxembourg a également le taux de reproduction le plus important de Belgique (1,912). Le nombre de cas confirmés a connu entre la semaine du 25/09-01/10 et la semaine du 02/10-08/10 une
augmentation de 172% ! Le nombre de personnes infectées double actuellement tous les cinq jours.
C’est pourquoi, en concertation avec la ministre de l’Intérieur, le commissaire fédéral en charge de
la crise du coronavirus, le gouvernement wallon et les bourgmestres de la province, j’ai décidé de
compléter les mesures prises vendredi et d’interdire les déplacements non-essentiels entre
1h00 et 6h00 sur l’ensemble du territoire de la province de Luxembourg.

A partir de ce 14 octobre 2020, et pour une durée de quinze jours renouvelables, il sera interdit de se trouver ou de se déplacer sur la voie publique entre 01h et 06h, sauf pour raisons médicales, professionnelles ainsi que pour porter assistance à un proche.

Les rassemblements nocturnes, en particulier dans un cadre festif, ont été identifiés comme des
foyers très importants de propagation du virus. Toutes les personnes qui se rassemblent, parfois
en grand nombre, sans aucun geste barrière, participent à la propagation d’un virus qui menace
sérieusement la santé des citoyens et de notre société tout entière.

Adaptons nos comportements, sans quoi, un reconfinement sera inévitable. Et cela, nous voulons
à tout prix l’éviter.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Olivier SCHMITZ
Gouverneur de la province de Luxembourg

Partager le contenu :

Covid-19: de nouvelles mesures prises par le gouverneur de la province de Luxembourg

Au vu de la situation sanitaire actuelle, le gouverneur de la Province de Luxembourg a décidé de prendre un arrêté comprenant de nouvelles mesures. Cet arrêté est en vigueur jusqu’au 08 novembre. Voici le communiqué : 

Les derniers rapports montrent une forte augmentation de tous les indicateurs épidémiologiques liées à la Covid19. Notre province de Luxembourg est malheureusement particulièrement concernée par ce constat. En raison d’une croissance du nombre d’infections et d’hospitalisations, ainsi que d’une augmentation alarmante du taux de positivité et du nombre de reproduction, notre province est placée en niveau d’alerte 4, soit le niveau d’alerte maximal.

C’est pourquoi, en complément des mesures fédérales, j’ai décidé de prendre ce jour un arrêté qui contient les mesures suivantes qui entreront en vigueur ce 10 octobre 2020 :

 

  1.  Port du masque : obligation de détenir un masque sur soi lorsque l’on se trouve sur la voie publique de façon à pouvoir le porter lorsque cela est obligatoire ;
  2. Obligation de port du masque sur les marchés, fêtes foraines, foires, salons, événements sportifs, cimetières, dans les files d’attente, bâtiments publics et aux abords des écoles ;
  3. Les buvettes, cafétérias et autres débits de boisson des infrastructures sportives sont fermés. Aucune vente ou distribution de boisson lors des événements sportifs (en ce compris les entraînements) n’est autorisée ;
  4. Les vestiaires et douches sont réservés exclusivement aux pratiquants et encadrants (entraîneurs, kinés, délégués) et toute consommation d’alcool y est interdite. Les vestiaires doivent être fermés quarante-cinq minutes après la fin de l’activité sportive ;
  5. Désignation d’un responsable Covid dans chaque ASBL et association chargé de veiller à la mise en place et au respect des mesures lors d’événements ;
  6. Consommation d’alcool interdite sur la voie publique ;
  7. Toute activité de porte-à-porte est interdite.

 

Je suis pleinement conscient de la portée de ces mesures. La circulation du virus doit absolument diminuer, sans quoi de nouvelles mesures devront être prises. J’en appelle donc à la conscience de chacune et chacun pour un respect strict de ces règles.

Prenez soin de vous et des autres.

20201009_arrêté Gouverneur Luxembourg

Partager le contenu :

Qi Gong – Atelier d’automne à la Ferme Simon le samedi 31 octobre

Ce samedi 31 octobre, un atelier d’automne Qi Gong est organisé au sein de la Ferme Simon, de 10h à 12h.

Anne Zachary, professeur de Qi Gong, vous invite à (re)découvrir cette pratique venue d’Asie (Chine) dont les bénéfices sont excellents pour la santé.

Grâce à des mouvements doux, il contribue à une meilleure souplesse, une vitalité accrue et un esprit clair. C’est cette tradition passionnante que nous vous proposons de découvrir ensemble le samedi 31 octobre à Fauvillers.

En pratique: 

L’atelier est accessible à toutes et tous à partir de 16 ans. Le prix est fixé à 30€. Merci de se munir de chaussures plates, souples/eau.

Le Qi Gong se pratique essentiellement debout et nécessite un minimum de forme physique.

Infos et réservations:

Anne Zachary – « L’oxygène du corps et de l’esprit »

+32495 22 84 36 – +352 691 400 409

anne.zachary@skynet.be

Plus d’infos sur le site www.azqigong.com

Partager le contenu :

Le Comité de concertation décide de mesures plus strictes dans la lutte contre le Covid-19

Communiqué de presse du Premier Ministre Alexander De Croo

Le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées se sont penchés sur la situation épidémiologique de la COVID-19. Le Comité de concertation a jugé la situation particulièrement sérieuse et a dès lors décidé de renforcer les mesures. Le Comité de concertation a par ailleurs désigné un commissaire COVID-19.

1) Renforcement des mesures

L’évolution actuelle de la pandémie est particulièrement préoccupante ; le nombre de contaminations, d’admissions à l’hôpital et de décès est en augmentation. Afin d’éviter un confinement général, le Comité de concertation, après avoir pris connaissance d’un avis de CELEVAL, a décidé de renforcer une série mesures.

  • Contacts rapprochés : limitation à maximum 3 contacts rapprochés par mois. Un contact rapproché est un contact avec une personne à moins d’1m50 sans masque.
  • Rassemblements privés à domicile : maximum 4 personnes, dans le respect des distances de sécurité ou avec port du masque si c’est impossible.
  • Cafés, cafétarias et autres endroits où l’on sert des boissons : maximum 4 personnes par table, à l’exception des personnes vivant sous le même toit.
  • Rassemblements non organisés à l’extérieur : maximum 4 personnes, sauf pour les personnes vivant sous le même toit.
  • Heure de fermeture des cafés : 23h00.
  • Efforts supplémentaires en matière de sensibilisation et de respect afin que ces mesures soient appliquées partout.
  • Le télétravail est fortement recommandé, plusieurs jours par semaine.

Ces mesures constituent le « socle national ». Dans les provinces où la situation s’aggrave(sur la base du futur baromètre), le gouverneur doit proposer des mesures complémentaires, en concertation avec le ministre de l’Intérieur et le commissaire COVID-19. Ces mesures peuvent s’appliquer à l’ensemble de la province ou une partie de celle-ci.

Le suivi strict de ces mesures est absolument nécessaire pour protéger nos soins de santé, pour maintenir les écoles ouvertes au maximum et pour protéger les personnes âgées et les personnes vulnérables. Si ces mesures ne sont pas suivies, des mesures encore plus strictes s’imposeront. Notre vie sociale sera encore plus réduite et notre économie sera gravement mise à mal. Le respect de ces mesures est notre responsabilité à tous.

Ces mesures s’appliquent à l’ensemble du territoire à partir du vendredi 9 octobre jusqu’au 9 novembre inclus, après quoi elles seront soumises à évaluation.

Partager le contenu :