Energie/Climat

Du 5 au 30 septembre, c’est parti pour le marathon du tri !

Trier les déchets et les jeter dans la bonne poubelle est obligatoire. C’est aussi un geste essentiel pour l’environnement. C’est en effet grâce à votre tri que les déchets peuvent être recyclés. À l’inverse, les déchets mal triés polluent et compliquent les filières de valorisation…  

Un an après le passage aux sacs bleus PMC, les nouvelles règles de tri sont-elles bien intégrées ? Pour s’en assurer et rappeler les consignes à tous les citoyens, IDELUX Environnement, en collaboration avec notre commune et avec le soutien de Fost Plus, va mener un « Marathon du tri ». Objectif ? Rappeler à chacun que le tri est essentiel pour recycler plus et mieux !

Que va-t-il se passer durant ce marathon du tri ?

Du 5 au 30 septembre, les contrôles qualité des duobacs, des sacs bio, des sacs résiduels et des sacs bleus PMC seront renforcés. N’hésitez pas à aller à la rencontre des équipes d’IDELUX sur le terrain, le but premier de cette action est de vous informer au mieux.

Lors de ces contrôles, vous pourriez recevoir :

  • soit une carte verte dans votre boîte aux lettres ;
  • soit un autocollant rouge sur vos sacs ou votre duobac.

Quelles sont les erreurs les plus fréquentes dans les sacs bleus PMC ? 

Les erreurs les plus fréquentes dans les sacs bleus PMC sont :

  • les papiers-cartons (33 % des erreurs constatées) : ceux-ci doivent aller au recyparc ou aux collectes de papiers-cartons ;
  • les déchets résiduels (19 % des erreurs constatées) : ils doivent être jetés dans le sac gris ou le duobac ;
  • les bouteilles ou bocaux en verre (19 % des erreurs constatées) à jeter dans les bulles à verre.

Rappelons aussi qu’il faut :

  • aplatir les emballages dans le sens de la longueur ;
  • détacher entièrement les opercules des barquettes, pots… ;
  • ne pas empiler mais écraser les pots de yaourt, de fleurs ;
  • ne rien attacher à l’extérieur du sac.

Et dans les déchets ménagers (sac+sac ou duobac) ?

Dans les déchets résiduels et parfois même les déchets organiques, on retrouve encore des emballages PMC (barquettes de beurre, berlingots de crème fraîche…), des déchets dangereux, du verre, des papiers-cartons ou encore un mélange entre les déchets résiduels et les déchets organiques. Dommage, car les déchets mal triés ne sont pas recyclés et polluent les matières valorisables.

Trier, c’est bien. Réduire, c’est mieux. 

Les collectes sélectives sont un grand pas en avant dans le domaine du recyclage. Néanmoins, cela ne doit pas occulter que « le meilleur déchet est celui qui n’existe pas ». Des gestes simples et accessibles restent donc essentiels : boire l’eau du robinet, utiliser des savons en bloc, cuisiner soi-même et acheter des produits de base peu emballés ou en vrac… En plus d’être écologiques, ces pratiques sont souvent source de vraies économies pour les citoyens.

>>> Plus d’infos ?

IDELUX Environnement est à votre disposition pour vous informer au mieux :

par téléphone : +32 63 23 19 87, du lundi au vendredi, de 9 h à 12 et de 13 h à 17 h

par mail : dechets@idelux.be

via Facebook IDELUX Environnement & Eau

Partager le contenu :

Vous n’avez pas encore reçu la prime chauffage de 100 euros ? Voici les démarches à suivre

Depuis le 1er août 2022, vous pouvez demander votre prime chauffage de 100 euros si vous ne l’avez pas encore reçue de votre fournisseur. Celle-ci est octroyée à chaque ménage ayant conclu un contrat d’électricité en cours le 31 mars 2022 pour son domicile. Découvrez ici quelles démarches entreprendre pour recevoir votre prime.

Compte tenu de la hausse des prix de l’énergie, le gouvernement fédéral a décidé d’octroyer une prime chauffage de 100 euros net. Chaque ménage qui disposait d’un contrat d’électricité pour son domicile en cours le 31 mars 2022 a droit à la prime fédérale de chauffage unique de 100 euros. Le contrat doit toutefois être destiné à un usage domestique. Les contrats d’électricité conclus à des fins commerciales ou professionnelles n’entrent donc pas en ligne de compte pour l’obtention de cette prime.

Au total, 4,9 millions de ménages ont droit à cette allocation de chauffage. Pour un peu plus de 4,1 millions d’entre eux, celle-ci a été accordée automatiquement. Elle a été directement déduite de votre facture d’acompte ou de votre décompte final ou elle a été versée sur votre compte bancaire. Au 31 juillet 2022, quelque 775.000 ménages n’avaient pas encore reçu leur prime. Cela est peut-être dû au fait que les données chez le fournisseur ou gestionnaire de réseau de distribution ne correspondent pas à celles du registre national. Ou, par exemple, à différentes orthographes du nom et/ou de l’adresse, à l’utilisation d’un surnom ou d’un code EAN à une autre adresse que celle du domicile.

Ces derniers ont jusqu’au 14 octobre 2022 pour soumettre une demande via le site internet du SPF Economie. Plus de 20.000 ménages ont déjà introduit le formulaire de demande.

Quelles démarches devez-vous entreprendre ?

1.     Vérifiez vos factures d’électricité

Si vous n’êtes pas certain d’avoir reçu la prime fédérale de 100 euros, vérifiez d’abord vos factures d’électricité reçues entre le 15 avril et le 31 juillet 2022. Dans la majorité des cas, la prime a été déduite de la facture d’acompte. Si votre facture d’acompte est inférieure à 100 euros, soit le solde a été déduit de la facture d’acompte suivante, soit il vous a été remboursé ou alors vous avez reçu une note de crédit. Dans ce cas, l’argent ou le solde vous a été reversé sur votre compte bancaire.

Il est possible que vous disposiez d’une note de crédit, mais que vous n’ayez pas encore reçu le virement. Vérifiez la date de paiement sur la note de crédit et n’introduisez votre demande qu’après cette date.

En tout cas, les mots « prime chauffage fédérale » doivent obligatoirement être mentionnés sur la facture ou le virement.

Attention : c’est le fournisseur qui vous fournissait l’électricité au 31 mars 2022 qui vous accorde la prime. En outre, votre fournisseur d’électricité peut vous avoir envoyé un e-mail à ce sujet parce qu’il ne dispose pas de vos données de paiement. Si vous n’avez pas répondu à l’e-mail, il est préférable de contacter le fournisseur afin qu’il puisse payer la prime.

2.     Vérifiez si vous avez droit à la prime chauffage

Vous n’avez rien retrouvé dans vos factures ou vous n’avez pas reçu de note de crédit ? Vérifiez alors si vous avez bien droit à la prime chauffage. Par exemple, vous n’avez pas droit à la prime chauffage si le contrat concerne votre résidence secondaire, si vous vivez dans un logement pour lequel des frais de séjour sont comptés ou qui bénéficie de subventions de fonctionnement ou s’il s’agit d’un contrat lié à des activités professionnelles ou commerciales.

C’est possible grâce à l’application en ligne sur le site internet du SPF Economie. Vous pouvez vous y connecter à l’aide de votre carte d’identité électronique ou via itsme. Vous y verrez vos coordonnées ainsi que vos contrats d’électricité.

3.     Introduisez une demande

Si vous avez bien droit à la prime de chauffage, vous pouvez introduire une demande jusqu’au 15 octobre 2022. Il existe deux possibilités.

  • La manière la plus rapide de compléter la demande, et donc la manière la plus rapide également de recevoir la prime, est d’introduire une demande en ligne. Connectez-vous avec votre carte d’identité électronique ou via itsme et complétez vos informations. C’est simple et rapide. Pensez à avoir votre facture à portée de main, car certaines des données à remplir s’y trouvent.
  • Vous pouvez également introduire votre demande via un formulaire papier. Complétez-le sur le PC et imprimez-le ou remplissez-le à la main une fois imprimé. Envoyez alors votre formulaire dûment affranchi à l’adresse indiquée.

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à consulter les FAQ sur notre site internet ou contactez notre Contact Center au 0800 120 33 ou via info.eco@economie.fgov.be.

Partager le contenu :

Quickscan : testez la performance énergétique de votre habitation

Évaluer en quelques clics la performance énergétique de votre habitation et recevoir gratuitement des recommandations en vue de l’améliorer, c’est désormais possible grâce l’outil QUICKSCAN.

Quickscan, développé par le SPW Énergie, en collaboration avec PMP asbl et AGILY est un nouvel outil web de sensibilisation.

n à la performance énergétique, à destination des citoyens.

En quelques clics, et sans l’intervention d’un professionnel, il permet d’estimer la performance énergétique d’un bâtiment résidentiel unifamilial, par association avec une typologie de bâtiment représentative du parc wallon.

L’outil fournit également des recommandations pour améliorer le bâtiment et atteindre, au minimum, le label PEB A, objectif 2050 de la Wallonie.

L’outil Quickscan est disponible à l’adresse monquickscan.be

Mais attention ! Il ne remplace ni un certificat PEB, ni un audit logement. Il fournit par contre les liens et adresses utiles pour aller plus loin dans la démarche de rénovation.

En Wallonie, 75% des logements ont été construits avant 1985 et présentent de faibles performances énergétiques. Face à ce parc immobilier de plus en plus vieillissant, la Wallonie a décidé d’agir en lançant la stratégie de rénovation énergétique WALLORENO sur l’ensemble de son territoire.

Pour plus d’informations ou aller plus loin dans votre démarche de rénovation énergétique, n’hésitez pas à contacter le guichet de l’énergie ou Julien Schockmel, coordinateur Energie/Climat de la commune de Fauvillers à l’adresse julien.schockmel@fauvillers.be.

Partager le contenu :