Actualités

Stop au vandalisme dans la commune de Fauvillers !

Depuis plusieurs semaines, les actes de vandalisme se multiplient dans nos villages et surtout à Fauvillers. La commune appelle au civisme de chacune et chacun. Les ouvriers communaux ont beaucoup à faire ces temps-ci, surtout avec la crise sanitaire que nous connaissons actuellement, sans avoir à intervenir sur des dégradations diverses.
Or, en l’espace de quelques jours, à la longue liste de travaux en attente se sont ajoutés : avaloir bouché par un vélo, dégradations sur le préau en construction, tonnelle renversée, déplacement de panneaux de signalisation, tags sur les portes de d’école… Il est d’autant plus dommageable que l’école communale soit la cible de ces dégradations alors que nos services s’efforcent de rendre le cadre scolaire accueillant et chaleureux.
Nous demandons à chacune à chacun de ne pas laisser faire ou encourager ce genre d’actes s’il en est témoin.
Rappelons également que ce genre de faits est répréhensible. La police locale est d’ailleurs avisée de chaque dégradation.
Partager le contenu :

Nouveauté: un onglet dédié à la prévention domestique sur notre site internet suite au bulletin hors-série sur cette thématique

L’administration communale vient de doter son site internet d’un onglet dédié à la prévention domestique. Cet onglet sera alimenté par les fiches reçues par la Zone de Secours Luxembourg.

Qualifiée de « zone grise » de par son éloignement des casernes les plus proches, la commune de Fauvillers s’inscrit dans un projet pilote axé sur la prévention.

Ce projet a également vu naître un bulletin communal hors-série dédié à cette thématique. Il a été distribué dans toutes les boites aux lettres de la commune il y a plusieurs semaines.

Vous pouvez le consulter de manière numérique en cliquant sur la couverture ci-dessous.

L’onglet Sécurité-Prévention domestique 

Partager le contenu :

La commune de Fauvillers recrute un ouvrier polyvalent

La commune de Fauvillers recrute un ouvrier polyvalent (h/f) pour entrée immédiate

Echelle D2, contractuel, à temps plein,

Remplacement pouvant déboucher sur un contrat à durée indéterminée

  1. a) Profil de la fonction:

L’ouvrier est chargé, sous la direction du chef du service des travaux, des tâches inhérentes à la fonction d’ouvrier communal :

  • Assurer l’entretien et la maintenance des infrastructures communales extérieures.
  • Effectuer des travaux d’entretien d’espaces publics (tontes, tailles, débroussaillage, ramassage des bois et feuilles, arrosage).
  • Effectuer des semis et plantations.
  • Effectuer des travaux forestiers, élagage le long des voiries communales, abattage d’arbres qui encombrent le domaine public.
  • Désherbage mécanique, thermique et manuel des différents espaces publics (cimetières, abords des bâtiments communaux, voiries, autres infrastructures publiques).
  • Assurer les travaux de fossoyage et d’entretien général des cimetières selon les directives.
  • Procéder au nettoyage des égouts, des avaloirs et des filets d’eau, curage de fossés.
  • Entretenir et placer la signalisation routière (panneaux et marquage au sol, miroirs).
  • Assurer le soutien aux associations et festivités (livraison et montage de matériel, barrières, tentes, poubelles, signalisation).
  • Entretien des infrastructures patrimoniales et travaux de maçonnerie (murs en pierre, monuments historiques, abords).
  • Assurer au quotidien, la maintenance de premier niveau des outils et du matériel (niveau des fluides, graissage, filtres, nettoyage).
  • Nettoyer et ranger le matériel, les équipements et les véhicules mis à disposition selon les besoins et demandes du chef de service.
  • Lire les notices d’utilisation des engins et de l’outillage qui sont confiés afin de les utiliser en toute sécurité conformément aux instructions du conseiller en prévention.
  • Faire preuve de conscience professionnelle en acceptant et en respectant les règles institutionnelles, en gardant le souci du respect de sa mission de service public telle qu’elle est définie dans la loi, démontrant par là son professionnalisme.
  • Assurer l’approvisionnement de son poste de travail en consommable selon les missions données.
  • Avertir son supérieur hiérarchique de toute anomalie que ce soit au niveau du matériel, de la sécurité ou de tout autre problème quelconque qui nécessite un suivi.
  • Être polyvalent au niveau des horaires de travail et être flexible en cas d’urgence la nuit, les week-ends et jours fériés.
  • Avoir une démarche pro-active et proposer des solutions devant des situations problématiques, tout en collaborant avec son supérieur.
  • Faire preuve de polyvalence en acceptant d’effectuer des travaux simples non liés à sa qualification et, en cas de besoin, toutes tâches inhérentes à la fonction d’ouvrier communal en voirie et /ou dans les bâtiments communaux.
  1. b) Conditions générales:
  • Etre belge, lorsque les fonctions à exercer comportent une participation directe ou indirecte à l’exercice de la puissance publique et aux fonctions qui ont pour objet la sauvegarde des intérêts généraux de la commune, ou, dans les autres cas, être citoyen de l’Union européenne ou non. Dans ce dernier cas, être en possession d’un permis de travail.
  • Avoir une connaissance de la langue de la région linguistique jugée suffisante au regard de la fonction à exercer.
  • Jouir des droits civils et politiques.
  • Etre d’une conduite répondant aux exigences de la fonction.
  • Justifier de la possession des aptitudes physiques exigées pour la fonction à exercer.
  • Etre âgé de 18 ans au moins.
  1. c) Conditions particulières :
  • Etre en possession du permis B avant l’entrée en fonction (BE, C et CE sont des atouts).
  • Une qualification, une formation et/ou une expérience dans le domaine lié à la fonction est un atout.
  • Etre titulaire d’un passeport APE au moment de l’entrée en fonction est un plus.

Les candidatures doivent être adressées à Monsieur Raoul DIDIER, Responsable du service des travaux de la commune de Fauvillers, Place communale n° 312 à 6637 FAUVILLERS, raoul.didier@fauvillers.be, 0472/35.04.34.

 

Partager le contenu :

Lâchez les Fauves-illers: Skate, graff, slam, rap… Une journée d’expression pour les jeunes à la Ferme Simon le samedi 26 juin

Le samedi 26 juin, le Conseil Consultatif des Jeunes de Fauvillers organise une journée dédiée à l’expression. Baptisée « Lâchez les Fauves-Illers », cette journée offre aux jeunes, à partir de 10 ans, l’occasion de s’exprimer. Elle se déroulera le samedi 26 juin.

Le matin, de 9h45 à 13h, trois ateliers seront organisés par nos partenaires.

  • Skate/Trott/Bmx avec Max extreme.
  • Graffiti avec la Maison des Jeunes de Virton
  • Slam/Trap/rap avec Polaire et Aride.

L’après-midi, accès libre aux modules de skate park de 13h30 à 17h. Pas de skate ? Ni de trott? Pas de souci, Max Extreme vous en prêtera.

Attention, les inscriptions sont obligatoires pour les ateliers via Carine Stas (carine.stas@fauvillers.be – 063/60.83.56 ou 0477/95.12.28. Les places sont limitées. 

Partager le contenu :

Du 19 au 27 juin, courez ou marchez pour la commune de Fauvillers

Du 19 au 27 juin, votez avec vos pieds pour les communes les plus en forme
de Bruxelles et de Wallonie !

C’est reparti ! Avec l’appui de l’Adeps, l’ASBL sport et santé vient de lancer la nouvelle édition du challenge « je cours pour ma commune ». Le but? Aider sa commune à se faire élire « la plus en forme » ou « une des plus en forme » de la Fédération Wallonie-Bruxelles et/ou d’une des six provinces.

En 2020, près de 4000 personnes avaient participé à cette opération de prestige. Au classement final, Fosses-La-ville, Eghezée et Genappe avaient terminé dans cet ordre sur le podium, tandis qu’à l’échelle provinciale s’étaient imposées les communes de Saint-Léger (Luxembourg), Ath (Hainaut), Aywaille (Liège), Fosses-La-ville (Namur), Genappe (Brabant Wallon) et la commune de Bruxelles (Région bruxelloise).

Afin d’assurer le succès de cette nouvelle édition, toutes les communes de Belgique francophone ont été invitées à participer au challenge par l’intermédiaire de leur échevinat des sports. « Je cours pour ma commune » débute ce samedi 19 juin à 6 heures pour se terminer le dimanche 27 juin à 18 heures.

Pour participer, rien de plus simple. Il suffit de se rendre sur le site de l’événement. En s’inscrivant, on choisit la commune pour laquelle on désire verser ses kilomètres. Ensuite, on se met à marcher ou courir sur les plus longues distances possibles pendant les huit jours du challenge. Ces distances seront précieusement comptabilisées via la nouvelle application et/ou la page web « e-motion » (les instructions suivront à ce sujet).

Détail important : la participation est gratuite, même si, lors de l’inscription, il est possible de soutenir l’association “le Bien Vieillir“ qui prône l’habitat groupé pour les personnes âgées. L’ASBL sport et santé.

Infos sur le challenge
Page facebook du challenge 

Partager le contenu :

Covid-19: quelles sont les règles pour l’organisation d’événement associatif (ASBL, clubs,…)

Nombreuses sur le territoire de Fauvillers, les ASBL vont pouvoir recommencer à faire vivre leur village. Mais quelles sont les règles en vigueur pour l’organisation d’un événement.

Voici plusieurs éléments de réponses :

Pour toute organisation publique, il est obligatoire de remplir le Covid Event Risk Model via cette plateforme.  En répondant à toute une série de questions, cela donnera une couleur à votre événement. Il faudra ensuite remettre le résultat sous forme de certificat à l’autorité communale qui prendra ensuite la décision d’autoriser ou non l’événement. 

Il peut exister deux cas de figures:

Soit l’ASBL ou l’association de fait organise un souper spaghetti sans recourir aux services d’un professionnel:

  • Soit dans le jardin ou la cour d’un particulier (règles horeca recommandées mais pas obligatoires) un repas à 50 personnes max (enfants de 12 ans accomplis compris) – pas autorisé dans le local de l’ASBL, ni la maison d’un particulier même avec un service professionnel (application de la règle de 4 personnes en plus du ménage).
  • Soit en louant un terrain ou la partie extérieure d’un établissement, pour se réunir sur la terrasse ou dans le jardin de l’établissement (il peut s’agir d’une salle de fête communale) à 50 personnes (enfants de 12 ans accomplis compris).

Soit l’ASBL organise un repas via un professionnel de l’Horeca ou un traiteur :

  • En extérieur, application protocole horeca et pas de limitation de personnes sur la terrasse ouverte.
  • A l’intérieur. Avec une limite de maximum 50 personnes actuellement. 100 à partir du 1er juillet et 250 à partir du 30 juillet.

Partager le contenu :

Visite guidée gratuite de la réserve naturelle de Wisembach ce samedi 19 juin

Ce samedi 19 juin, de 9h à 12h, le Parc Naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier vous invite à découvrir la réserve de Vor Olbrich à Wisembach en compagnie de Philippe Thonon, conservateur du site pour Ardenne et Gaume.

Le nombre de participants est fixé à 25. Port du masque obligatoire. Gratuit.

Renseignements et inscription contact@parcnaturel.be – 063/45.74.77

 

Partager le contenu :

Végétalisation de nos cimetières

Depuis trois ans, et l’arrêt complet de l’utilisation des pesticides par nos services, nous avons commencé à végétaliser les cimetières communaux.
L’objectif est de transformer les allées secondaires en pelouse et en prairies fleuries, dont l’entretien permet un plus grand respect de l’environnement.
Les ouvriers communaux avancent donc, cimetière après cimetière, pour redonner de la place à la nature dans ces lieux de repos et de recueillement.
C’est aussi la conviction que cette végétalisation est une autre manière de concevoir le rapport au souvenir.
En ce début juin, coquelicots, bleuets, véroniques des prés… viennent nous encourager dans cette voie dans les allées du cimetière de Fauvillers, végétalisé cet automne.
Partager le contenu :