Actualités

Quatre spectacles pour se divertir durant l’été à Fauvillers

Suite à la crise du coronavirus, le Collège communal de Fauvillers a décidé d’organiser quatre soirées spectacles pour les citoyens de la commune.

Durant le mois de juillet et août, Sophie Didier, comédienne et conteuse de notre région, montera sur les planches de la Ferme Simon pour donner quatre représentations. « Avec la crise, les kermesses et fêtes de village sont compromises cet été », commente le Collège fauvillersois. « L’idée est de proposer de quoi se divertir durant l’été à nos habitants. »

Les quatre représentations sont d’ores et déjà fixées au calendrier.

Les inscriptions sont obligatoires et les places limitées. « Nous devons faire respecter les normes sanitaires », continue le Collège. « Tout sera prévu pour cela. Ces spectacles sont réservés aux citoyens de Fauvillers en priorité. Le prix est fixé à 7 euros par personne. Les bénéfices des entrées et du bar seront reversés à trois ASBL de la commune. »

Inscriptions : sylvain.cotman@fauvillers.be – 0478/79.25.36

Partager le contenu :

Un investissement wallon de quelques millions pour le RAVeL à Fauvillers

Bonne nouvelle pour la commune de Fauvillers et la mobilité douce. La Région wallonne vient d’officialiser un investissement de quasiment 17 millions d’euros dans la réseau RAVeL, juste pour la province de Luxembourg. Deux des dix chantiers prévus concernent la commune de Fauvillers

Le premier chantier débutera en 2020 sur le tronçon reliant Martelange à Bastogne. Ce premier investissement de 2.7 millions d’euros permettra l’aménagement du RAVeL entre Hollange et Radelange sur une portion de 9 kilomètres.

Après ces premiers aménagements, un second tronçon, sur le même parcours, sera aménagé entre Hompré et Hollange. Ces 3.5 kilomètres coûteront 800.000 euros.

Partager le contenu :

A partir de samedi, le port du masque devient obligatoire notamment dans les magasins

Le Comité de concertation s’est réuni ce jeudi 9 juillet en présence des membres du Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy (GEES). À cette occasion, ces derniers ont remis un nouveau rapport aux responsables politiques dans lequel ils recommandent un élargissement de l’obligation du port du masque. Ils rejoignent ainsi l’avis émis par le Conseil Supérieur de la Santé. Sur cette base, le Comité de concertation a décidé d’élargir l’obligation du port du masque, suivant ainsi les nouvelles recommandations du GEES.

Pour mémoire, le port du masque était déjà obligatoire dans un nombre limité de situations, comme les transports en commun ou lors de l’exercice de profession avec contacts rapprochés (coiffure, etc.) par exemple.

À partir du samedi 11 juillet, le port du masque sera également imposé :

  • dans les magasins et les centres commerciaux ;
  • dans les cinémas, les salles de spectacle ou de conférence, les auditoires, les lieux de culte, les musées et les bibliothèques.

Cette liste pourrait être amenée à évoluer dans le temps, en fonction de la situation épidémiologique de notre pays. Le port du masque reste toujours fortement recommandé dans les autres situations.

Les citoyens qui ne respectent pas l’obligation de port du masque dans les situations précitées s’exposent à une sanction pénale comme prévu dans l’arrêté ministériel. De plus, l’arrêté ministériel prévoira spécifiquement la possibilité de fermeture des établissements qui enfreindraient les règles en vigueur de manière répétée.

Pour rappel, les masques ne sont jamais obligatoires pour les enfants de moins de 12 ans. Des dispositions particulières sont également prévues pour les personnes qui ne peuvent pas porter un masque pour des raisons médicales.

Un Conseil National de Sécurité électronique entérinera cette décision ce vendredi.

Les autorités rappellent et soulignent avec insistance que le masque est une protection supplémentaire qui ne dispense pas du suivi des six « règles d’or » relatives au déconfinement, à savoir :

  • Appliquer les mesures d’hygiène comme le lavage régulier des mains ;
  • Favoriser les activités en extérieur ;
  • Apporter une attention particulière pour les groupes vulnérables ;
  • Garder autant que possible une distance de sécurité d’1m50 ;
  • Limiter les contacts (15 personnes par semaine) ;
  • Limiter la taille de vos rassemblements (15 personnes).

Ces six règles d’or restent la première ligne de défense contre le virus.

Partager le contenu :

Le nouveau bulletin communal est disponible en ligne

Déposé la semaine dernière dans les boîtes aux lettres de la commune de Fauvillers, le nouveau bulletin communal « Ete 2020 » est désormais disponible en ligne.

Au sommaire :

  • Portraits de nos héros du quotidien
  • Des panneaux photovoltaïque sur le toit de l’église
  • Le bonheurovirus, un concept made in Wisembach
  • Nos idées vacances à Fauvillers
  • Perles et dentelles, une boutique de lingerie pas comme les autres à Warnach
  • Et bien d’autres…

(Re)découvrez la revue communale ici:

Bulletin communal – « Été 2020 »

Partager le contenu :

Cure de jouvence en cours pour les balades balisées de Fauvillers

Ces dernières semaines, la commune de Fauvillers a réalisé un gros entretien de la balade de la Strange et du Chesselot, deux des quatre balades balisées se trouvant sur le territoire de Fauvillers.

Nouveauté à noter à ce sujet, vous pouvez désormais télécharger les différents plans en PDF sur notre site internet via ce lien. 

Ils sont également disponibles gratuitement au Syndicat d’Initiative, rue de la Misbour 377. Du 01 juillet au 15 août, le S.I. est ouvert du lundi au vendredi de 13h30 à 19h et le samedi de 9h à 12h. Hors vacances d’été, le syndicat est ouvert le vendredi de 16h à 19h et le samedi de 9h à 12h.

Après un premier repérage à l’aide de cartes, les parcours des balades ont été vérifié afin d’identifier les problèmes.

Le service travaux aidé par Geoffrey Chetter, échevin du tourisme, se sont ensuite mis à la tâche.

  • Replacement de balises
  • Nettoyage des balises et panneaux le long des marches
  • Elagage et débroussaillage autour des balises afin de les rendre de nouveau visibles
  • Redressement ou remplacement de poteaux
  • Relevé GPS du tracé ainsi que des balises via une application
  • Modification du tracé de la Balade de la Strange qui passait sur des terrains privés.

Voici l’ensemble des travaux effectués.

Reste encore une petite fauche avec le tracteur et la canalisation d’une source à hauteur du Moulin de Hollange à réaliser.

Le syndicat d’initiative de Fauvillers travaille également à repérer les balades de la cigogne noire et de la Misbour. Une fois les informations reçues, la même équipe effectuera les travaux de rebalisage et d’entretien nécessaire.

A noter également que le parc naturel travaille actuellement sur deux nouvelles balades qui seront balisées très prochainement. Une sur la Misbour et l’autre entre Bodange et Wisembach. A suivre…

Partager le contenu :

Trois nouveaux défibrillateurs cardiaques publics installés à Fauvillers

Tout récemment, trois nouveaux Défibrilateurs Automatiques Externes (DAE) ont été installés sur le territoire communal.

L’un à l’école de Sainlez, devant l’entrée côté rue, le second à la salle de village de Strainchamps, le long de la voirie. Et le troisième à Hollange, dans la salle. Ces dispositifs viennent compléter celui nstallé à Fauvillers, à l’extérieur de la maison communal.

Ces quatre « DAE » permettent de couvrir une bonne partie du territoire communal. Un DEA à Fauvillers, pour le sud de la commune, et l’autre à l’extrémité nord, à Sainlez, qui profite également à l’école. Le troisième est au centre, à Strainchamps. Le quatrième est surtout prévu pour la salle de Hollange, une installation indoor qui accueille notamment un club de VTT.

Les installations électriques ont été réalisées par le service travaux et la pose par une entreprise spécialisée.

Pour rappel, chaque année en Belgique, environ 9.000 personnes sont terrassées par un arrêt cardiaque inopiné, dont 17 à 30% dans l’espace public. Un DAE permet à tout un chacun de venir en aide à une victime. L’appareil donne des instructions orales aux intervenants sur place, analyse le rythme cardiaque, détermine s’il est adéquat de délivrer un choc électrique… Les « DAE » sont des éléments de la chaîne de survie.

L’application gratuite pour smartphone « Staying Alive » vous permet de localiser les défibrillateurs à proximité mais également d’apprendre les gestes qui sauvent.

Partager le contenu :

Une chasse aux pierres dorées le 10 juillet et le 15 août à Fauvillers

Cet été, la Maison du Tourisme Cap Sûre-Anlier vous donne l’opportunité de gagner un lot exceptionnel : 2 nuitées pour une famille dans le tout nouveau camp forestier le Nutchel à Martelange. Changez d’air et vivez une expérience de glamping forestier (www.nutchel.be)

Pour tenter votre chance, la Maison du Tourisme lance sur son territoire 8 dates de chasses aux pierres dorées entre la 3 juillet et le 28 août 2020. Lors de chaque date, nous vous proposerons de visiter 2 communes du territoire.

Chaque jour de chasse, dès 9h, les indices seront postés sur la page Facebook « Chasse aux pierres dorées – Cap Sûre-Anlier » ou sur www.capsureanlier.be. Trois pierres dorées seront dissimulées dans chacune des deux communes sélectionnées.

Le chasseur qui trouve une pierre dorée, au dos de laquelle est inscrit www.capsureanlier.be, la ramènera dans un des accueils touristiques partenaires (Offices du Tourisme de Léglise et de Neufchâteau / Syndicats d’initiative de Fauvillers, d’Habay-la-Neuve, de Marbehan, de Martelange, ou de Vaux-sur-Sûre). Cette pierre dorée donnera accès au grand concours de l’été 2020, et au tirage au sort prévu le 03/09/2020.

Les dates des chasses sont les suivantes :

  • 03/07 : Neufchâteau / Léglise
  • 10/07 : Fauvillers / Marbehan (+ picto vélo)
  • 21/07 : Neufchâteau / Habay (+ picto drapeau belge pour la fête nationale)
  • 31/07 : Martelange / Vaux-sur-Sûre
  • 05/08 : Habay / Léglise
  • 15/08 : Neufchâteau / Fauvillers
  • 21/08 : Martelange / Marbehan
  • 28/08 : Neufchâteau / Vaux-sur-Sûre

Informations complémentaires via info@capsureanlier.be ou au 061 21 80 05.

La Maison du Tourisme Cap Sûre-Anlier (Grand Place à à 6840 Neufchâteau) est ouverte 7 jours/7, en semaine de 10h à 18h, le week-end et les jours fériés de 10h à 17h.

Partager le contenu :

Covid Event Risk Model: un outil en ligne pour juger la faisabilité de votre événement public

L’arrêté ministériel qui régule les activités professionnelles et sociales pour les deux prochains mois a été publié ce mardi après-midi. Il apporte quelques précisions importantes.

Tout d’abord, il confirme que les 𝐬𝐚𝐥𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐞𝐬 𝐟𝐞̂𝐭𝐞𝐬 peuvent rouvrir pour des groupes de 50 personnes, et de 100 personnes à partir du 1er août, à condition que le groupe soit 𝐬𝐨𝐮𝐬 𝐥𝐚 𝐬𝐮𝐩𝐞𝐫𝐯𝐢𝐬𝐢𝐨𝐧 𝐝’𝐮𝐧 𝐭𝐫𝐚𝐢𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐩𝐫𝐨𝐟𝐞𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥. Il n’est donc toujours pas possible de se réunir pour un anniversaire, une fête, sans avoir recours à des professionnels, qui sont responsables du respect des règles de distanciation.

En ce qui concerne 𝐥𝐞𝐬 𝐞́𝐯𝐞̀𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭𝐬 𝐬𝐨𝐜𝐢𝐚𝐮𝐱 (fêtes, organisations d’association, réceptions, banquets), ils peuvent être organisés pour 200 personnes ou 400 personnes à partir du 1er août, mais il s’agit d’événements dans lesquels 𝐥𝐞𝐬 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐢𝐜𝐢𝐩𝐚𝐧𝐭𝐬 𝐝𝐨𝐢𝐯𝐞𝐧𝐭 𝐫𝐞𝐬𝐭𝐞𝐫 𝐚𝐬𝐬𝐢𝐬.

En extérieur, cette règle peut être assouplie et l’organisation peut monter jusqu’à 400 personnes ou 800 personnes à partir du 1er août.

Les événements de 200 à 800 personnes sont soumis à une autorisation préalable du bourgmestre et doivent répondre à de 𝐧𝐨𝐦𝐛𝐫𝐞𝐮𝐬𝐞𝐬 𝐫𝐞̀𝐠𝐥𝐞𝐬 pour pouvoir se dérouler : présence d’un service d’ordre, sens de circulation, service à table et pas directement au bar, registre des participants…

Un outil en ligne est mis à disposition à partir de ce premier juillet : https://www.covideventriskmodel.be/

Cet outil vous indiquera en direct :

– Un feu rouge : votre événement ne répond pas aux conditions.

– Un feu vert : votre événement répond aux conditions et sera fort probablement autorisé par le bourgmestre.

– Un feu orange : vous devez prendre contact rapidement avec l’administration et votre bourgmestre, qui peut vous aider à voir comment améliorer les mesures pour permettre d’organiser l’événement.

Pour vous faciliter l’utilisation de cet outil et pour expliquer les règles à respecter, le Conseil National de Sécurité a mis en ligne un tutoriel vidéo.

 

Partager le contenu :

Lancement de la phase 4 du déconfinement à partir de ce 1er juillet

Le Conseil National de Sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est accordé pour un passage en phase 4 du déconfinement à partir du 1er juillet, sur base de l’accord des experts du GEES qui repose sur la bonne évolution de la situation épidémiologique.

Les six règles d’or restent en vigueur, à savoir :

  • Le respect des règles d’hygiène ;
  • Le fait de privilégier les activités en extérieur ;
  • La prise de précautions supplémentaires pour les personnes à risque ;
  • Le respect des distances de sécurité ;
  • La règle de la bulle élargie qui passe de 10 à 15 personnes différentes par semaine en plus du foyer. Pour rappel, ce droit est individuel.
  • Les activités de groupe ne peuvent dépasser 15 personnes, enfants compris. Cela vaut pour toutes les réunions non encadrées, indépendamment qu’elles aient lieu au domicile ou en dehors de celui-ci.

Il sera désormais possible d’ouvrir sous certaines conditions :

  • Piscines et centres de bien-être ;
  • Parcs d’attraction et terrains de jeux intérieurs ;
  • Théâtres et cinémas ;
  • Casinos et salles de jeux ;
  • Salles de congrès ;
  • Salles de réception et de fête avec 50 personnes maximum ;

Parmi les conditions, on trouve l’application de protocoles. Par ailleurs, les règles générales qui sont déjà en vigueur pour d’autres activités s’appliqueront comme le respect obligatoire des distances de sécurité, la mise en place de créneaux horaires et la gestion des foules, le nettoyage des infrastructures et le port du masque buccal qui reste fortement recommandé.

D’autres activités ne peuvent pas redémarrer à ce stade :

  • Les activités liées à la vie nocturne telles que les boîtes de nuit ;
  • Les événements de masse.

Néanmoins, il sera bien possible d’organiser à partir du 1er juillet des activités en présence d’un public, sous certaines conditions qui sont reprises dans des protocoles.

Pour les événements réguliers organisés dans des structures permanentes comme des théâtres, des cinémas, des tribunes, des salles de congrès, des protocoles seront donc établis avec les ministres compétents et les experts du GEES.

Pour les événements ponctuels dans l’espace public, un outil en ligne sera disponible (matrice) au 1er juillet et servira de référence aux autorités locales dans l’octroi des autorisations pour ces événements. Des règles précises devront aussi être appliquées.

Au sujet de cet outil en ligne, toutes les infos se trouvent dans cet article. 

Pour tous ces événements, s’ajoute une limite de capacité fixée à :

  • 200 personnes en intérieur ;
  • 400 personnes en extérieur.

Cette limite de capacité sera réévaluée en août à 400 personnes en intérieur et 800 en extérieur au maximum, si la situation sanitaire le permet. Une exception peut être demandée pour les infrastructures permanentes avec un public assis afin de dépasser cette limite, tout en respectant les règles sanitaires.

Le nombre maximum de participants en extérieur vaudra également pour les manifestations. Celles-ci doivent toujours faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès des autorités locales. En tout état de cause, elles devront toujours être statiques et se dérouler dans un lieu où les distances de sécurité peuvent être respectées.

.En parallèle, outre la reprise de ces activités, certains protocoles seront assouplis à partir du 1er juillet :

  • Possibilité de se rendre au magasin avec des personnes de sa bulle de contact et sans limite de temps. La distance de sécurité s’applique quant à elle toujours.
  • Suppression de la limite du nombre d’étals pour les marchés. Les protocoles et réglementations sanitaires devront continuer à s’appliquer.

Concernant la Fête nationale qui approche, il a été décidé que le traditionnel défilé militaire et civil prendrait une autre forme à titre exceptionnel pour se conformer aux règles sanitaires. En effet, différentes prestations artistiques dans des lieux symboliques mettront notre pays et ses artistes en lumière et seront retransmises à la télévision. Une communication détaillée sera faite ultérieurement.

A propos des perspectives à plus long-terme, la rentrée scolaire est déjà en pleine préparation. Les ministres de l’Education, en collaboration avec les experts du Gees, ont mis en place un système de codes de couleur qui indique comment l’école doit s’organiser en fonction de la situation sanitaire. Les ministres de l’Education expliqueront plus en détail ce plan lors d’une conférence de presse.

Partager le contenu :